Notice: Undefined variable: aListImages in /NFS/php_includes/42Bis/classes/actualites2.0.class.php on line 1018

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /NFS/php_includes/42Bis/classes/actualites2.0.class.php on line 1018

Notice: Undefined variable: aListImages in /NFS/php_includes/42Bis/classes/actualites2.0.class.php on line 1018

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /NFS/php_includes/42Bis/classes/actualites2.0.class.php on line 1018
Soigner les petits maux et bobos de l’été naturellement
Ordonnance en ligne Rappel gratuit Pour accéder à la page du préparatoire

Cliquez ici

Pour accéder à la page de la pharmacie

Cliquez ici

pharmacie de garde 3237 ou aller sur le site www.3237.fr
Horaires de la pharmacie

du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30
et de 14h30 à 19h30

Les samedis de 9h00 à 12h30
et de 14h30 à 19h00

Horaires du préparatoire

Du lundi au vendredi 10h00 à 12h30
et de 14h30 à 17h15 24h sur 24

Par courriel :

Par télécopie : 02 99 51 80 77

Vos demandes écrites sont traitées du lundi au vendredi de 8h00 à 19h00

Recherche
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pharmacie > Soigner les petits maux et bobos de l’été naturellement

Soigner les petits maux et bobos de l’été naturellement


Notice: Undefined index: sLiensAuteur in /NFS/web/pharmacie-kerangal.com/www/42Bis/templates/actualites2.0_detail.tpl.php on line 17
Le 13 juillet 2018
Soigner les petits maux et bobos de l’été naturellementSoigner les petits maux et bobos de l’été naturellement

Enfin ce sont les grandes vacances ! Pour certains ces vacances riment avec insouciance, farniente, sport, aventure, baignades, barbecue et repas entre amis…Mais ces petites joies estivales, bien souvent sans conséquences, riment aussi avec insolation, brûlure, coup de soleil, piqûre d’insecte, turista, j’en passe et des meilleures !

Dans cet article, je vais vous donner quelques conseils pour soigner vos petits maux et bobos naturellement. Des vacances sereines dans un corps en pleine forme…

 

Coup de soleil

 

Le coup de soleil est une brûlure, elle peut être plus ou moins intense, tout dépend de la durée de l’exposition et de la nature de la peau. La brûlure peut être du 1er degré avec de simples rougeurs ou du 2ème avec l’apparition de cloques. Si vous présentez des cloques surtout ne les percez pas ! Une consultation sera nécessaire suivant l’étendue du coup de soleil et si vous présentez des complications comme l’apparition de fièvre, maux de tête, vertiges. Une fois le stade rougeur passé votre peau commencera à peler.

 

Voici quelque plantes que vous pouvez utiliser après un coup de soleil du 1er degré :

 

-          L’Aloe Vera, cette plante à des vertus incomparable pour apaiser les peaux agressées par le soleil. Elle a des vertus hydratantes, cicatrisantes et désinfectantes. Vous la trouverez sous forme de gel dans votre pharmacie, ou si vous en possédez une, vous pouvez extraire le gel de la plante. Attention aux bords piquants : déposez la feuille entaillée dans la longueur sur la zone agressée autant de fois que nécessaire. Le soulagement sera immédiat, et vous cicatriserez plus vite.

-          Le Calendula, présenté sous forme de baume, d’huile ou de gel. Elle apaisera la sensation de brûlure, de plus elle a un pouvoir anti inflammatoire et anti microbien.

-          Un mélange à quantité égale d’huile de millepertuis et d’huile d’olive apaisera et réhydratera votre peau agressée.

 

Maintenant, prenons l’exemple, après un repas en terrasse, ou une sieste sur la plage, vous êtes en vacances et avez oublié de vous protéger, vous avez oublié votre crème apaisante après soleil, votre « Biafine ©». Voici 2 remèdes de grand mère qui vous soulageront…

 

-          Les rondelles de pommes de terre crues : Le cataplasme de pommes de terre appliqué sur la peau permet d'apaiser les légères brûlures et la sensation de chaleur. Renouvelez les applications autant de fois que nécessaire.

-          Le yaourt : Si n’avez pas de lait hydratant ou de soin après-solaire, le yaourt calme la douleur et procure une délicieuse sensation de fraîcheur et réhydrate la peau. Laissez poser une épaisse couche de yaourt pendant quinze à vingt minutes sur la peau agressée, puis rincez à l’eau tiède. Répétez l'opération plusieurs fois par jour.

 

L’insolation

 

Elle menace principalement les enfants, surtout les nourrissons. Une insolation est une exposition excessive au soleil. Les ultra-violets qui sont très nocifs, atteignent le cerveau et provoquent une inflammation dite « méningite stérile ». Un effort physique intense accompagné d’un manque d’hydratation, peut également provoquer une insolation.

 

Quels sont les symptômes :

 

-          Une température corporelle élevée 39 voire 40°C, si c’est le cas, rendez-vous immédiatement aux urgences.

-          Une forte sensation de soif, assèchement de la peau, des lèvres et de la langue.

-          Des maux de têtes intenses, nausées et vomissements.

-          Épuisement total, vertiges, évanouissement.

-          Respiration et rythme cardiaque accéléré.

-          État convulsif et parfois comateux.

 

Si une personne présente certains de ces symptômes suite à une exposition prolongée au soleil, agissez très rapidement.

 

Traitements :

 

Le premier réflexe est de faire baisser rapidement la température du malade, la personne sera placée dans une zone ombragée, puis déshabillée, surtout si les vêtements sont serrés.

 

-          Vaporisez de l’eau froide mais pas glacée, attention aux chocs thermiques !

-          Posez une serviette mouillée sur sa tête et derrière sa nuque. N’hésitez pas à changer le tissu après quelques minutes.

-          Et surtout faire boire beaucoup d’eau.

 

Si la situation du malade ne s’améliore pas après ces premiers soins, contactez le 15 ou déplacez vous aux urgences.

 

Préventions :

 

-          Évitez toute exposition, surtout entre midi et 15h00.

-          Protégez votre tête avec chapeaux, casquettes.

-          Buvez beaucoup d’eau, surtout pendant les canicules et évitez l’alcool.

-          A la plage, mouillez  les casquettes des enfants, ils sont beaucoup plus vulnérables que les adultes, et choisissez un endroit ombragé (sous le parasol).

 

Les enfants, sont très vulnérables aux grosses chaleurs, il est indispensable de bien les hydrater et de les protéger du soleil.

Et en cas d’apparition de symptômes graves (surtout la température élevée) appelez vite les urgences.

A EVITER A TOUT PRIX !!! En cas d'insolation, le paracétamol ou l'aspirine sont à proscrire !

Ce n'est en aucun cas un remède. L'aspirine ne ferait qu'empirer la fièvre, et provoquera des problèmes circulatoire, le paracétamol altèrerait un foie déjà en souffrance.

 

Les piqures d’insectes 

 

Rien de tel pour gâcher vos vacances ! Le moustique qui vient vous titiller les oreilles en pleine nuit, les guêpes et abeilles qui adorent se désaltérer au bord de la piscine, et la méduse qui va attirer la curiosité de vos enfants en leur laissant un joli souvenir très désagréable.

 

Les moustiques :

La plaie des soirées d’été ! Leurs piqûres ne sont pas nocives, mais extrêmement désagréables ! Nettoyez le ou les boutons au savon et terminez par un antiseptique. Afin de minimiser le risque d’être piqué, il est préférable de porter des vêtements à manches longues et des de couleur claire, qui attirent moins les moustiques. Appliquer une lotion anti-moustiques adaptée à toute la famille sur les zones de peau qui sont découvertes ainsi que sur les vêtements et la moustiquaire.

Afin de soulager les démangeaisons, nous vous conseillons l’huile essentielle de lavande aspic, cette huile est un puissant anti toxique, elle neutralise le venin et évite le gonflement dû à la piqûre.

Attention cette huile n’est pas adaptée aux jeunes enfants, femmes enceintes, allaitantes. Toujours tester les HE sur une zone de peau avant l’utilisation.

Méduse :

Toujours très impressionnantes, la piqûre de méduse est très urticante et douloureuse, mais pas dangereuse pour autant.

A savoir, ce sont les tentacules de la méduse qui sont très urticantes. A leur contact, les tentacules déposent des filaments imprégnés de poison sur la peau, d’où la réaction allergique.

En cas de contact, se rincer immédiatement à l’eau de mer et non à l’eau douce, celle-ci accentuerait la sensation de brûlure. Afin de bien se débarrasser des cellules urticantes frotter tout doucement la zone brûlée avec du sable fin. La douleur sera déjà moins intense.

S’il y a apparition de cloques bien hydrater à l’aide d’un corps gras comme de la Biafine© ou vaseline, ou encore avec du gel d’Aloe Vera, celui-ci permettra une meilleure cicatrisation. Comme précédemment, l’huile essentielle de lavande aspic sera une très bonne alliée, 2 gouttes d’HE sur les brûlures en massant doucement, renouveler 3 fois toutes les 10 minutes.

 

Si vous connaissez les remèdes de grand-mère qui conseillent de nettoyer les brûlures avec du vinaigre ou encore avec de l’urine…et bien n’y pensez même pas ! Comme l’eau douce, le vinaigre ou l’urine vont réveiller les cellules urticantes et en plus il y aura risque d’infection.

Attention, même morte la méduse pique !

 

Guêpe et abeille :

Le plus souvent présentes lors des repas à l’extérieure, elles s’y invitent et mettent de l’ambiance… Pour les éloigner, utilisez un coton dans une coupelle imbibée d’huile essentielle de clou de girofle, l’odeur leur est insupportable, vous pouvez aussi utiliser du marc de café. Lors du repas évitez de laisser des petites douceurs sur la table, elles ont un féroce appétit pour les fruits et les sodas. Evitez de porter des vêtements de couleurs vives qui les attirent, et surtout de faire des gestes brusques qui vont les exciter.

 

Trop tard, vous vous êtes fait piquer…

La guêpe ne perd pas son dard, contrairement à l’abeille. Essayez d’enlever le dard avec l’ongle, ou un objet plat non coupant. Si vous utilisez une pince à épiler vous risquez de percer la poche de poison qui se détache avec le dard et ainsi d’aggraver la piqûre. N’oubliez pas de désinfecter.

Quelque soit la piqure, abeille ou guêpe, mettez sans attendre de l’huile essentielle de lavande aspic. Soit 2 à 3 gouttes à renouveler toutes les 5 minutes pendant 30 minutes puis 3 a 4 fois par jours pendant deux jours.

 

Attention, si la piqûre est mal placée, si elle se trouve dans la gorge, la bouche, près des yeux, ou encore, si des symptômes tels que des éruptions cutanées, gonflement du visage ou de la gorge, respiration difficile, transpiration, vertiges, pâleur, vomissements, diarrhées, ou bien s'il y a de nombreuses piqûres, il est impératif d'aller au services des urgences ou de téléphoner au 15.

 

La turista

 

Et le meilleur pour la fin, la turista ou la diarrhée du voyageur, très souvent contractée par les délicats intestins occidentaux.

Le germe responsable de cette affection très désagréable mais le plus souvent sans gravité est Escherichia coli. Néanmoins, d’autres microbes où virus peuvent également en être responsables.

Les zones de notre globe les plus sensibles sont : L’ASIE, L’AFRIQUE, LE MOYEN-ORIENT ET  L’AMÉRIQUE DU SUD.

 

Symptômes :

 

-          Malaises général

-          Douleurs diverses et notamment abdominales

-          Fièvres

-          Fatigue

-          Anorexie

-          Nausées

-          Vomissements

Hygiène :

 

-          Ne jamais boire l’eau de robinet (penser à utiliser des pastilles purifiantes)

-          Attention à l'eau que vous utilisez pour vous laver les dents !

-          Lavez-vous souvent les mains

-          Buvez que des eaux qui ont été ouvertes devant vous ou bouillie !

-           Refusez les glaçons que l’on vous propose avec vos boissons

-          Evitez les crudités surtout la salade !

-          Epluchez tous les fruits

-          Cuisez longuement les viandes

 

Trop tard la turista est là…

 

-          L'extrait de pépins de pamplemousse dès les premiers symptômes : buvez 10 à 15 gouttes d'EPP dans un verre d'eau  trois par jour jusqu'à disparition des désagréments. 

 

-          L'huile essentielle d'origan compact en capsules : 6 capsules d’huile essentielle d’origan par jour avant les repas, pendant 3 à 4 jours.

 

-          Des probiotiques afin de restaurer la flore intestinale : 3 à 4 prises par jour à jeun pendant 5 à 7 jours, puis 2 prises par jour pendant 10 jours, puis 1 prise le matin à jeun pendant 1 mois.

 

Afin d’éviter une éventuelle déshydratation qui peut arriver très vite en cas de diarrhée, voici une recette de liquide de réhydratation :

 

-          Un litre d’eau traitée

-          Une pincée de sel

-          Une poignée de sucre

-          Le jus d’un citron

 

Pensez à l’anis !

Certains voyageurs recommandent de consommer une tisane de badiane (d’anis étoilé) après chaque repas. Prenez une cuillère à café par tasse et laissez infuser 10 minutes dans de l’eau bouillante. Les propriétés médicinales de l’anis auront pour effet de diminuer et soigner les problèmes gastriques.

 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Pharmacie  -  Préparatoire